Même si Dera craignait que la visite de ses parents risquât d'apporter des difficultés dans sa maison, ce fut le contraire: grâce à Vola.

Les mariés était en retard de deux heures pour le marriage à l'église. Dera et Vola ont été choquées d'apprendre que Ce sont les enfants des mariés eux même qui tenait le voile de la mariée. La simplicité des vêtement des mariés était le fruit de l'ignorance et du manque de dévellopement plutôt que de l'avarice ou de la pauvreté.

Dera et Vola ont assisté à un mariage à la campagne. Sincérité, simplicité: était parmis les caractères des personnes vivant là-bas qu'ils ont renontré ce jour-là, mais les personnes dans le village de Dera sont un peu différents par rapport aux autres villageois d'Ambatomainty.

En raison des nombreuses choses auxquelles Dera a dû faire face seul, à la fois à la maison et au marché, et les conséquences: il faisait des cauchemars. Il rêvait de lui et Vola.

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...