Si le Fils vous rend libres...

Mercredi 1er avril 2020 — Cinquième semaine de Carême — Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8, 31-42 — Heureux ceux qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.

Lire la suite...

Jeudi 20 février 2020 — Sixième semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8, 27-30 — Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie. Tu as les paroles de la vie éternelle.

0 : 00

Ce passage qui est "la profession de foi de Pierre" peut être considéré comme le centre de l'Évangile de Marc, c'est à partir d'ici que les disciples commencent à comprendre qui est vraiment Jésus (Mc 1, 1): Le Messie, non selon l'attente des gens mais le Messie qui doit accomplir le dessein de Dieu, qui doit souffrir sa passion, passer par la mort et ressusciter.

C'est Pierre, par son credo, qui l'annonce publiquement "Tu es le Christ", celui qui est oint par le Seigneur. Jésus est Messie selon la volonté de Dieu, Il annonce Lui-même sa mort et sa résurrection pour que s'accomplisse le salut de l'homme et c'est par cette voie que doivent passer aussi ceux qui le suivent. Cette voie est celle de l'humilité par laquelle Dieu exprime son amour extrême pour l'humanité.

La Croix du Christ doit être pour nous, qui sommes à suite, une fierté. Ce n'est pas seulement pour endurer les épreuves en tant que chrétiens mais surtout pour nous fier davantage à la puissance de Dieu. Contemplons sa Croix et sera bien enracinée notre espérance.