Cette pauvre veuve a mis... plus

Samedi 06 juin 2020 — Neuvième semaine du Temps Ordinaire — Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 12, 38-44 — Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux !

Lire la suite...

Dimanche 22 mars 2020 — Quatrième dimanche de Carême — Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 9, 1-41 — Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la lumière de la vie.

0 : 00

En ce quatrième dimanche de Carême, le message de l'Évangile est : "la foi en Jésus est la nouvelle clarté". D'abord, c'est Jésus qui fait le premier pas vers le malade. Le malvoyant n'a rien de mandé, malgré son désir de voir, c'est Jésus qui va vers lui. Le geste de Jésus rappelle la création : Dieu modela l'homme de la poussière et insuffla le souffle de vie, Jésus fit de la boue avec sa salive et l'appliqua aux yeux du malvoyant, tandis que celui-ci alla se laver et voyait. "Dieu-Sauve" telle est la signification du nom Jésus, c'est-à-dire, Il rétabli la dignité perdue de celui qui s'est vautré dans la cécité des ténèbres. Carême est jours de guérison, jours de salut en acceptant Jésus comme sauveur : sortons des ténèbres et marchons vers Lui qui est Lumière.

Jésus et ses actes sont sources de dissensions. Les autorités ne crurent et condamnèrent Jésus. Les parents de ce lui qui fut guéri, prirent peur et se retirèrent. Les autres malgré ce qu'ils virent n'osèrent témoigner, ne voulurent entre dans la foi. Selon saint Jean, le plus grand péché est l'incrédulité. Carême est jours de conversion, jours pour ouvrir les yeux et le cœur pour voir la grâce de Dieu et s'en laisser pénétrer.