La moisson est abondante, mais...

Mardi 07 juillet 2020 — 14e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9, 32-38 — Moi, je suis le bon Pasteur, dit le Seigneur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent.

Lire la suite...

Samedi 27 juin 2020 — Douzième semaine du Temps Ordinaire — Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 8, 5-17 — Le Christ a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.

0 : 00

La pointe de cet Évangile est la foi du centurion. Celui-ci, en invitant Jésus à prononcer une parole de guérison, se présente comme un indigne et croit que la parole de Jésus peut sûrement guérir, même à distance. Ceux qui doivent avoir cette foi ce sont les Juifs ; car ils sont les héritiers du Royaume, en tant que peuple qui possède la promesse. Or ces derniers refusent de reconnaître que c’est en Jésus que Dieu a visité le monde, le Messie attendu. Voilà pourquoi Jésus dit : "les héritiers du Royaume seront jetés dehors dans l’obscurité".

Seuls les croyants, tel ce centurion, pourront se mettre à table avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume de Cieux.