Si le Fils vous rend libres...

Mercredi 1er avril 2020 — Cinquième semaine de Carême — Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8, 31-42 — Heureux ceux qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.

Lire la suite...

22 février — Dans le calendrier de l'Église Catholique Romaine, saint Pierre est commémoré trois fois l'année: le 29 juin on le fête conjointement avec saint Paul. Le 18 novembre est la fête de la Dédicace de la Basilique de Saint Pierre. Mais en ce jour du 22 février nous fêtons la Chaire de Saint Pierre.

0 : 00

Bien qu'il ne soit pas le premier à être appelé selon les Synoptiques et le livre des Actes des Apôtres, saint Pierre est tout de même le premier parmi les Douze. Le 29 juin nous aurons l'occasion de voir de plus près la vie de Pierre mais en ce 22 février, mettons l'accent sur la mission que le Christ lui a confiée et sur sa place dans l'Église.

Après la profession de foi de Pierre à Césarée, profession que l'on peut considérer comme la première dans l'Église, Jésus lui a confié une mission selon l'Évangile de Matthieu 16, 18. 19: "Et moi, je te le déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux: tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux". Jésus donne ici à Pierre la mission d'être à la tête de l'Église et en même temps Il l'investit du pouvoir, symbolisé par les clés, de remettre les péchés.

La fête de la Chaire de Saint Pierre est assez ancienne. A Antioche, la troisième mégapole  - derrière Rome et Alexandriede - de l'Empire romain,  là où Pierre commença l'Évangélisation des Gentils, on la fêta déja dès le IVe siècle. Pour l'Église de Rome le pape Paul IV fixa la date au 18 janvier en 1557. Tandis que les Églises Oriantales la fêtèrent déjà au 22 février. Après les reformes du Deuxième Concile du Vatican, la célébration fut unifiée au 22 février tant pour les Églises Orientales que celles d'Occident.