Le Fils de l’homme est livré...

Mardi 25 février 2020 — Septième semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9, 30-37 — Que la croix du Seigneur soit ma seule fierté! Par elle, le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde.

Lire la suite...

Samedi 15 février 2020 — Cinquième semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8, 1-10 — L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

0 : 00

Jésus n'est jamais insensible aux souffrances de son peuple. Mais dans son souci pour le bien de son peuple Il n'agit pas seul bien qu'Il puisse le faire. Ici, Il met à contribution les disciples: "Combien de pains avez-vous?" Il est du devoir des pasteurs, des responsables de nourrir leurs ouailles, leurs protégés. Ils n'ont ni prétexte ni excuse pour se défiler de ce devoir quelque soit le nombre ceux sous leur responsabilité. Jésus leur demande seulement de faire de leur mieux, Il ne leur demande pas l'impossible. Jésus, dans sa mansuétude, sait parfaire le peu qu'on Lui présente.

D'un autre côté, les administrés doivent se conformer aux consignes d'organisation pour que chacun puisse recevoir sa part. Toute communauté humaine a besoin de règles pour vivre en harmonie et cela vaut encore plus au sein de l'Église.