La moisson est abondante, mais...

Mardi 07 juillet 2020 — 14e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9, 32-38 — Moi, je suis le bon Pasteur, dit le Seigneur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent.

Lire la suite...

Dimanche 31 mai 2020 — Pentecôte — Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20, 19-23 — Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de tes fidèles ! Allume en eux le feu de ton amour !

0 : 00

Relevons un point de cet Évangile : Pentecôte est une nouvelle Genèse ou Pentecôte est un nouveau départ. Quelle en est la raison ? Parce que Dieu refait ce qu'Il a accompli dans le livre de la Genèse. L'Évangile dit : "Ayant ainsi parlé, il souffla". Le mot "souffle" est ici la clé, que nous avons déjà vu dans le livre de la Genèse 2, 7. Ainsi, l'action de Jésus indique que Dieu veut nous rétablir. Il veut faire de nous une nouvelle création. Par quel moyen ? Par le Saint Esprit. C'est l'Esprit qui nous renouvelle ; mettons-nous sous sa lumière et laissons-le nous guider. Éloignons-nous des propos injurieux, des mauvais comportements et des pratiques interdites.

Mais qu'est-il vraiment arrivé aux disciples avant la Pentecôte ?

La réponse est que pris de peur, ils se sont cloîtrés, la porte verrouillée. Telle est également notre vie : pétrifiés, nous sommes incapables de tout mouvement. Aussi, nous pouvons avoir toutes sortes de peurs (peur des examens, peur de la chirurgie, peur du jugement…) ; l'anxiété s'en mêle aussi : inquiétude pour la santé, l'avenir des enfants, etc. Et certains pensent même que sa vie est bloquée par une quelconque fatalité. Les mêmes craintes et inquiétudes ont déjà saisies les disciples de Jésus.

Quelle est donc la solution ?

Alors, faisons attention à ne pas adopter la mauvaise solution, c'est-à-dire compter uniquement sur ses propres forces ou ses propres capacités humaines ou compter sur la nature. La vraie solution est le Christ. Il dit ici : "Que la paix soit avec vous". Ce souhait est entendu chaque fois que nous allons à la messe. Par conséquent, notre assiduité à assister à la messe est un moyen de faire face à la peur et à l'anxiété. Essayons et nous trouverons la paix dans notre cœur. Jésus poursuit : "voyez mes mains et mon cœur". La main symbolise l'œuvre de Dieu et le cœur déclare l'amour. Cela signifie : ayez toujours confiance que Dieu travaille pour nous et qu'il nous aime.

Chers chrétiens, le découragement est un péché, c'est un péché d'accepter la défaite sans se battre et c'est un péché de vouloir s'enliser dans le mal. Si nous y avons succombé, hâtons-nous de quémander la miséricorde de Dieu par une confession, un pouvoir que le Christ a accordé aux ministres qu'Il a choisis, en disant : "Recevez le Saint-Esprit, les péchés que vous pardonnez seront pardonné et tout ce que vous retiendrez sera lié". Et demandons au Saint-Esprit de nous aider à nous laisser nous renouveler continuellement.