Ordonne-moi de venir vers toi

Lundi 03 août 2020 — 18e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 14, 22-36 — Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël !

Lire la suite...

Jeudi 30 juillet 2020 — 17e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13, 47-53 — Seigneur, ouvre notre cœur pour nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils.

0 : 00

Chers Chrétiens, l'Évangile que l'Église nous propose pour cette semaine révèle et décrit en détail la nature du royaume des Cieux. Jésus utilise des paraboles pour en parler, afin que nous puissions avoir une réelle espérance pour l'avenir.

Ainsi, Jésus le compare à un filet jeté dans à la mer. C'est-à-dire que depuis que Dieu a créé le monde, Il a fait de sa parole un filet pour rassembler toute l'humanité pour présenter tous les hommes, les justes comme les méchants, devant son jugement à la fin des temps. En ce moment-là, Dieu séparera les justes des méchants, et il amènera les justes dans le royaume qu'Il a préparé depuis longtemps, et Il jettera les méchants dans une fournaise ardente pour toujours. Et c'est à ce moment que Dieu distinguera ceux qui ont persévéré dans sa parole et ont fait ce qui est juste et bon dans leur vie. Mais ceux qui savaient et n'ont délibérément choisi le mal et l'injustice dans leur vie ont gardé un mauvais bilan pour leur vie éternelle.

Considérez donc, pour nous chrétiens et pour ceux qui professent être des disciples du Christ, que le temps où Dieu fera la distinction entre le bien et le mal, entre les justes et les méchants, est inéluctable. Ceux qui seront dignes de l’Agneaux entreront dans son royaume, mais les loups déguisés en brebis iront à la destruction éternelle. Ainsi, Dieu ne pourra plus rien pour nous à ce moment-là, Il ne peut que respecter pleinement notre choix. Alors préparons et vivons dès maintenant sur terre le paradis, où nous serons accueillis, par une conduite de vie trouvant grâce aux yeux de Dieu.