Ordonne-moi de venir vers toi

Lundi 03 août 2020 — 18e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 14, 22-36 — Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël !

Lire la suite...

Vendredi 31 juillet 2020 — 17e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13, 54-58 — La parole du Seigneur demeure pour toujours ; c’est la bonne nouvelle qui vous a été annoncée.

0 : 00

Aujourd'hui, l'Église célèbre saint Ignace de Loyola, qui de par tous ses actes, veut exprimer la gloire de Dieu, et il en a même fait sa devise.

Dans l'Évangile d'aujourd'hui, Jésus déclare que notre humanité ne peut pas être séparée de nous. Nos perspectives et notre mode vie sont fortement liés à cette humanité qui nous enferme et nous rend incapables d’accéder à la nature et au monde de Dieu. C’est ce qui nous amène à devenir égocentriques, orgueilleux et suffisants, rejetant Dieu et les autres. Car, la jalousie nous vient naturellement lorsque nous voyons le progrès des autres et leur réussite. La raison est que nous n'avons pas l'Esprit de Dieu en nous et nous ne travaillons pas avec Dieu. C’est ce qui s'est passé dans l'Évangile que nous venons entendre, bouffis d’orgueil et de préjugé, les contemporains de Jésus ne voient en Lui que sa dimension humaine. Notre orgueil humain nous occulte la grandeur de l’œuvre de Dieu.

Aussi, si notre cœur veut vivre avec et possède Dieu, acceptons tout messager ou représentant de Dieu, sans se préoccuper de leurs tares liées à leur condition humaine, mais en se focalisant sur le message que Dieu veut transmettre. Demandons donc à Dieu que dans notre famille, Il daigne choisir un de ses prophètes. En ces jours de tourments liés à cette pandémie, beaucoup cherchent à s'écarter de l'appel de Dieu qui leur est adressé, prions toujours pour qu’ils persévèrent dans leur choix.