Jésus fut saisi de compassion

Samedi 05 décembre 2020 — 1re semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9, 35 — 10, 1. 6-8 — Le Seigneur est notre juge, il nous donne des lois, le Seigneur est notre roi : c’est lui qui nous sauve.

Lire la suite...

Lundi 26 octobre 2020 — 30e semiane du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13, 10-17 — Ta parole, Seigneur, est vérité ; dans cette vérité, sanctifie-nous.

0 : 00

La Parole de Dieu aujourd’hui nous indique comment trouver le bonheur. Saint Paul, dans son exhortation aux Éphésiens, nous révèle le premier secret : se revêtir de l’homme nouveau. Se revêtir de l’homme nouveau consiste à remplacer la méchanceté par la bonté. Ici, il s’agit de la bonté de Dieu, celle du Christ. Cette bonté est incompatible avec l’impureté et l’égoïsme.

Le psalmiste nous exhorte à se plaire dans la Loi de Dieu, c’est-à-dire à trouver le plaisir en observant la Loi de Dieu si nous voulons le bonheur. L’observation de cette Loi exige que nous ne suivions pas les conseils impies. L’observance de la Loi divine ne doit pas non plus nous entraîner dans le formalisme religieux du chef religieux, cité par l’Évangile d’aujourd’hui, parce que ce formalisme religieux nous empêchera à saisir la volonté de Dieu, nous rend superficiels et même aveugles devant la manifestation de l’amour libérateur de Dieu envers cette femme courbée. La vraie observance de la Loi de Dieu consiste à libérer les personnes du pouvoir du mal et les mettre débout même le jour du Sabbat, afin qu’elles puissent rendre gloire à Dieu comme Jésus a fait.