Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

Lundi 30 novembre 2020 — Saint André, Apôtre — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4, 18-22 — Venez à ma suite, dit le Seigneur. Je vous ferai pêcheurs d’hommes.

Lire la suite...

Vendredi 20 novembre 2020 — 33e semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 19, 45-48 — Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ; moi, je les connais, et elles me suivent.

0 : 00

Le Christ est monté à Jérusalem pour célébrer Pâque, une fête juive ; mais également pour proclamer aux yeux de toute Jérusalem qu'Il est Dieu, qu'Il est le roi du monde. Et l'expulsion des marchands et des acheteurs du Temple en est une manifestation, parce que le lieu de culte, le Temple ou l'église, disons-nous, est un signe visible ou un sacrement de l'existence de Dieu. Donc ce qui s'y passa en ce moment là contredit la nature même de ce qu'est un Temple : "Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière..." Le mot prière, nous le connaissons déjà, signifie conversation avec Dieu, et on parle avec quelqu'un qui existe. C'est pourquoi cela est intolérable pour le Christ, parce que ce qui s'est passé est un affront à l'existence de Dieu. Il y a tellement de bâtiments de culte dans nos quartiers, il faut les respecter, car nombreux sont ceux qui s'en servent pour son profit personnel uniquement, pour prendre la dîme uniquement. Ce n'est pas digne de la maison de Dieu. Aussi, quand c'est censé être un endroit de culte, qu'il y ait une vraie prière, pas autre chose.