Si le Fils vous rend libres...

Mercredi 1er avril 2020 — Cinquième semaine de Carême — Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8, 31-42 — Heureux ceux qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.

Lire la suite...

21 février — Saint Pierre Damien est né à Ravenne en l'an 1007, il est le benjamin d'une fratrie nombreuse et est issu d'une famille modeste.

0 : 00

A 28 ans, Pierre Damien entra chez les moines-ermites Camaldules, une branche des Bénédictins. Peu après, il fut nommé supérieur de la maison généralice à Fonte Avellana. De nature posée et sérieuse, il excella aussi dans l'art de la poésie et nombreuses furent ses œuvres. De par son caractère, pape le nomma Cardinal Évêque à Ostie. Pendant six ans Pierre Damien occupa la charge de légat, en itinérance entre l'Italie, la France et l'Allemagne pour les relations avec l'Empereur Henri IV.

Même durant ses continuels déplacement, il n'arrêta pas d'écrire. Outre les traités de théologie, il fustigea sans aucune crainte, dans ses écrits, la cupidité et l'inconvenance de nombreux prêtres. Le plus célèbre et le plus polémique de ses écrit fut le "Livre de Gomore" qu'il publia en 1049. Bon nombre de ses vers et correspondances sont conservés. Le 22 février 1072, Pierre Damien mourut à Faenza, ayant accompli sa mission. Sa vie entière et ses œuvres sont des témoignages vivants de l'Évangile.