Jésus exulta de joie...

Mardi 1er décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10, 21-24 — Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs.

Lire la suite...

19 octobre — Le 3 janvier 1694, Paolo Francesco Danei naît à Ovada en Italie. Il est le fils de Luchino, commerçant, et d'Anna Maria Massari et l’aîné d’une famille de seize enfants, dont seulement six survivront après l’enfance.

0 : 00

L'été 1713 est le moment de la "conversion" de Paul : il reçoit une grande illumination et décide de se vouer totalement à Dieu. Le 22 novembre 1720, Paul est revêtu de l’habit de pénitence des ermites, par Mgr Gattinara, son évêque. Il commence alors une retraite de quarante jours dans une pièce située dans l’église de Saint-Charles à Castellazzo Bormida. Là il rédige la règle de sa future congrégation. Peu de temps après, le 28 octobre 1721, son frère Jean-Baptiste est revêtu du même habit que Paul et s’engage avec lui dans la vie consacrée.

Le 21 mai 1725, en l’église de la Navicella, Paul reçoit oralement du pape Benoît XIII la permission de réunir des compagnons. Deux ans après, le 7 juin 1727, tous deux, Paul et Jean-Baptiste, sont ordonnés prêtres par le pape dans la basilique Saint-Pierre à Rome. En mars 1728, retour au Monte Argentario, où ils vivent dans un pauvre ermitage dédié à saint Antoine. Petit à petit une communauté religieuse se constitue ; en 1730, elle réunit sept personnes. Ils travaillent à la paroisse de Talamone avec le projet de construire une Retraite, dédiée à la Présentation de Marie au Temple. On inaugure la première retraite de la Congrégation des Passionistes le 14 septembre 1737. Le pape Benoît XIV approuve la règle de la nouvelle congrégation, mais pas encore la congrégation elle-même, le 13 mai 1741. Le 11 juin de la même année, Paul prononce son premier vœu religieux et prend le nom Paul de la Croix. Le 18 avril 1746, par un bref pontifical, il reçoit l'approbation de la congrégation, en tant que telle. Entre temps il a ouvert les retraites de Vetralla et de Soriano. Paul s’installe à Vetralla où il assistera à la mort de Jean-Baptise le 30 août 1765. Le 3 mai 1771, le pape Clément XIV autorise l'ouverture du premier monastère des moniales passionistes à Tarquinia. Marie Crucifiée Costantini et dix jeunes femmes y font leur profession religieuse. Paul ne pourra participer à l’inauguration. Le 15 juin 1775, il célèbre pour la dernière fois la Sainte Messe et meurt à Rome le 18 octobre 1775 à l'âge de quatre-vingt-un ans. Sa tombe se trouve dans la basilique de saints Jean et Paul de Rome. Le pape Pie VI le déclare vénérable au mois de septembre 1784. Sa béatification a lieu le 1er mai 1853 et le même pape le canonise le 29 juin 1867.

La doctrine de Paul de la croix résulte d'une expérience personnelle éclairée par des auteurs également expérimentés dans le domaine de la vie intérieure. Il commence sa vie d'ermite avec une très grande connaissance de saint François de Sales et des deux grands docteurs du Carmel : saint Jean de la Croix et sainte Thérèse d'Avila. À 50 ans, au sommet de sa maturité spirituelle et apostolique, il découvre les écrits de Jean Tauler. Sa mystique de la Passion et de la kénose en est approfondie.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul de la Croix de Wikipédia en français (auteurs)