Jésus exulta de joie...

Mardi 1er décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10, 21-24 — Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs.

Lire la suite...

20 octobre — Irène naît dans une famille riche à Nabância, aujourd'hui Tomar. Elle est envoyée par ses parents au monastère de la localité où elle est mise sous la tutelle d'un précepteur, le moine Remigius.

0 : 00

Un jour, Britald, un jeune noble, l'aperçoit alors qu'elle sort de la messe et en tombe amoureux. Irène le rejette car elle désire se consacrer à Dieu et Britald tombe en profonde dépression. Remigius, jaloux de la passion de Britald, prépare une tisane qui met Irène en transe et entraîne une grossesse nerveuse. Pour ce fait, elle est expulsée du monastère et Britald, jaloux et qui a eu connaissance de l'incident, engage un soldat qui se déguise en une vieille vagabonde et la tue avec son épée.

Le corps est jeté dans la rivière Nabão et est transporté par la rivière torrentueuse Zêzere jusqu'aux rives sablonneuses du Tage, à Scalabis, ville qui, par dévotion et en sa mémoire modifie son nom pour celui de Santarém (Sainte Irène). Une église est construite sur le monticule sablonneux où son corps est retrouvé3. Le corps de la sainte se conserve miraculeusement en état d'incorruptibilité pendant plusieurs siècles.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Irène du Portugal de Wikipédia en français (auteurs)