Jésus exulta de joie...

Mardi 1er décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10, 21-24 — Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs.

Lire la suite...

21 octobre — Deux Céline sont célébrées similtanement le 21 octobre. D'abord sainte Céline de Laon, la mère de saint Rémi. Et aussi sainte Céline de Meaux, vierge.

0 : 00

Céline de Laon

Mariée à Emilius, comte de Laon, Céline aimait et respectait son mari, et ils vivaient en union dans l'amour et la foi. Elle a eu trois fils, dont le dernier qu'elle a eu à un âge assez avancé, ne fut autre que saint Rémi, futur archevêque de Reims. Un ermite, vivant dans les bois, a prédit à Céline qu'elle allait avoir un enfant célèbre : "Le Seigneur a daigné regarder la terre du haut du ciel, afin que toutes les nations du monde publient les merveilles de sa puissance et que les rois tiennent à honneur de le servir : Céline sera mère d’un fils qu’on nommera Rémi ; je l’emploierai pour la délivrance de mon peuple". Rémi est né dix mois après cette annonce. On l'appelait Remedius ou Remigius car il guérirait de nombreux maux, d'où le nom de Rémi. Il est à noter qu'un autre fils de Céline était évêque de Soissons, le nommé Principus, tandis que son deuxième fils a donné naissance à Lupus, qui a succédé plus tard à Principus. Céline est décédée de vieillesse et a été enterrée à Labrinacum Lavergny. Les reliques ont ensuite été transférées à Laon.

Céline de Meaux

Quant à Céline, la vierge, issue de la noblesse vécut au cinquième siècle. Née à Meaux, elle a été attirée par la gentillesse de sainte Geneviève. Lorsqu'elle a rencontré Geneviève, elle voulait préserver sa virginité et avait décidé de se consacrer à Dieu tout en restant au cœur du monde. Les parents de Céline, cependant, lui avaient déjà arrangé un mariage. Ses parents et le jeune homme, qui serait son fiancé, étaient en colère à cause de sa décision. Tandis que Céline avait déjà revêtu la robe noire des vierges et avait fait des œuvres caritatives. Pour échapper à leur colère de ses parents, elle se cacha avec Geneviève à l'église Notre Dame. La porte s'est ouverte pour elles, et dès qu'elles sont entrées, cette porte s'est soudainement fermée et s'est verrouillée, enfermant les deux femmes. Là, Céline a pu garder sa virginité jusqu'à la mort et de faire de bonnes actions. Céline serait décédée le 25 octobre 530 et inhumée au faubourg Saint-Nicolas.