Samedi 24 octobre 2020 — 29e semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13, 1-9 — Je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, dit le Seigneur. Qu’il se détourne de sa conduite, et qu’il vive !

0 : 00

"Un jour, des gens rapportèrent à Jésus". Cela semble indiquer un cas de cafardage. Certains d'entre nous sont prompts à dénoncer les autres, en particulier ceux qui n'ont pas les mêmes convictions qu'eux. Cependant, cela peut souvent être dangereux, surtout quand celui à qui l'on rapporte est d'un esprit primaire. Les dénonciateurs sont souvent des gens qui veulent obtenir une faveur au détriment des autres. Ce qui est une attitude indigne. Cela ne veut non plus dire qu'il n'est pas nécessaire de dénoncer le mal, mais que ce soit fait honnêtement, pour le bien de tous. La vérité doit être dite sans arrière-pensée. Ne soyons pas trop prompts pour dénoncer, mais soyons diligents pour nous corriger les uns les autres.

D'un autre côté, toutes les catastrophes ne sont pas en fin de compte le résultat du péché ; mais ils peuvent ou non être liés, alors ne soyons pas prompts à juger par que cela peut aussi léser les autres. Dans ce passage de l'Évangile, Jésus corrige une telle conduite et incite progressivement chacun au repentir. Si nous ne nous repentons pas, nous serons tous perdus. Le repentir ne peut pas être remis, c'est un effort quotidien et soutenu. Défaisons-nous de tout actes répréhensibles et mettons-nous en harmonie avec la volonté de Dieu. Chaque moment qui nous est donné doit être une occasion de se repentir. Le Seigneur nous prend en patience car Il ne veut pas notre perte. Aussi, mettons-nous aux bons soins de sa miséricorde, pour que, à nouveau, nous puissions porter des fruits. Amen.

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...