Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

Lundi 30 novembre 2020 — Saint André, Apôtre — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4, 18-22 — Venez à ma suite, dit le Seigneur. Je vous ferai pêcheurs d’hommes.

Lire la suite...

21 novembre — Les quatre Évangiles de la Bible ne disent rien de la vie de la Vierge Marie, mais le livre apocryphe appelé Protévangile de Jacques comble cette lacune. Protévangile signifie "Premier Évangile".

0 : 00

Ce livre aurait été écrit en Égypte au deuxième siècle de notre ère. Cet ouvrage est disponible en grec, en syriaque, en éthiopien, en géorgien et aussi dans les anciennes langues slaves. Saint Justin a fait dans le "Dialogue avec Triphon et Origène" la description de ce livre, et l'a cité comme l'œuvre de Jacques le Mineur. Ce Protévangile de Jacques, aux chapitres 6 à 10, raconte l'histoire de la Vierge Marie. Joachim et Anne sont les parents de Marie. Ils aimaient Dieu, et en raison de leur gratitude envers Lui, ils ont offert Marie à Dieu, avant et après sa naissance. Voici, comment le Protévangile de Jacques raconte l'histoire :

Quand Marie eut deux ans, Joachim a dit : "Emmenons cet enfant au Temple pour accomplir notre promesse. Sinon, le Très-Haut nous avertira et notre sacrifice sera vain". Anne a dit : "Qu'elle ait d'abord trois ans, parce qu'alors elle grandira en sagesse et connaîtra son père et sa mère". "Eh bien, nous attendrons", a déclaré Joachim. Quand Marie eut trois ans, Joachim a convoqué de jeunes filles du peuple hébreux et leur a dit d'apporter des lampes qui ne s'éteindront pas. Il a dit que l'enfant ne devrait pas regarder en arrière. Les jeunes filles ont obéi à l'ordre et sont montées ensemble avec eux au Temple. Le prêtre prit l'enfant, la bénit et dit : "Seigneur, elle a glorifié ton nom de génération en génération. En Toi, à la fin des temps, elle révèlera le salut qu'elle a accepté pour les fils d'Israël". Il a placé l'enfant sur la troisième marche du Temple, et Dieu a répandu sa grâce en elle. Marie se tenait à ses pieds et dansait, et le peuple d'Israël l'aimait. Les parents sont donc descendus du Temple, se réjouissant et louant Dieu, et l'enfant n'a jamais regardé en arrière. Marie est restée au Temple, telle une colombe, et a été nourrie par un ange, jusqu'au moment où Joseph a demandé sa main.

C'est ainsi que saint Jérôme a décrit la vie de Marie au Temple. Dès l'aube, jusqu'à neuf heures du matin, elle prie. De neuf heures à trois heures de l'après-midi, Marie se met à ses ouvrages, puis elle recommence à prier jusqu'au repas. Marie a été consacrée au Seigneur par ses parents, mais elle aussi s'est donnée elle-même, et elle n'a fait qu'accomplir la volonté de Dieu tout au long de sa vie.

On pense que cette célébration a commencé au VIe siècle, comme il apparaît dans la biographie de Saint Jean le Silenciaire, par Cyrille de Scythopolis, en novembre. 543, à Jérusalem, la basilique a reçu le nom de Sainte-Marie-la-Neuve. À Constantinople, la célébration a eu lieu dès le VIIIe siècle, un sermon de saint André de Crète, en atteste. Le calendrier hongrois a intégré cette célébration au début du VIIIe siècle, mais ce n'est qu'en 1372 qu'il fut approuvé par le Saint-Siège. En 1373, Charles V l'introduit dans les rites des rois de France et, un an plus tard, il invite également les royaumes à célébrer la fête. Après que Grégoire XI ait célébré la fête de la Présentation de la Vierge Marie à Rome, la célébration semblait prendre de l'ampleur, adoptée par les prêtres, les congrégations religieuses et d'autres nations et fut intégrée au Missel romain en 1505. Cependant, le pape Pie V l'y retira, entre 1568 et 1585. Et le pape Sixte V le restaura pour l'Église romaine en 1585.

Marie est le modèle pour nous dans l'engagement. Par notre baptême, nous devons également nous consacrer au Christ. Elle est le modèle pour ceux qui ont choisi la vie consacrée en faisant vœux en réponse à l'appel de l'évangélisation. Elle est le modèle pour les prêtres au service du Christ et de l'Église. Aussi, laissons-nous guider par sa bienveillance et implorons son intercession car elle la Mère toute puissante.